L’avenir des patrimoines en action

C’est à Madiran que l’association Patrimoine des Hautes-Pyrénées a organisé sa désormais traditionnelle « Journée des acteurs des patrimoines ».  Une rencontre pour réfléchir au tourisme de demain et aux nouveaux outils pour faire vivre le patrimoine à l’heure de la technologie.
Plus présent dans l’offre touristique, plus attractif pour le public, le patrimoine doit réussir à s’adapter aux enjeux de son époque. Pour ce faire, professionnels et passionnés sont venus des quatre coins du département, pour s’informer et réfléchir à ce défi passionnant. Il semble que dans notre département, l’avenir soit à porté de main et que les choses avancent déjà dans le bon sens.
 « On se doit de parler d’une pluralité de patrimoines et non du patrimoine.

Sa nature préservée, sa gastronomie, ses savoir-faire, sa culture millénaire offrent à notre département une richesse patrimoniale qu’il faut protéger tout en les valorisant pour faire vivre les habitants et faire rêver les visiteurs. Le lien inéluctable entre patrimoine et tourisme se trouve entre la protection, indispensable et la valorisation par l’accès à tous. C’est là que les nouvelles technologies donnent un autre sens, une autre dimension, une autre force à ces actions.. »  explique Jean-Louis Caillabet, président de l’association.

La présentation du projet de territoire et de l’offre de « Hautes-Pyrénées Tourisme et Environnement » nous font penser  que les patrimoines favorisent l’économie, en développant le tourisme tout au long de l’année.  Si les patrimoines ne sont pas toujours le but premier des visiteurs dans le département,  ils leur permettent pourtant de prolonger le séjour et d’y revenir.»

 

La présentation de l’expérience du Pays d’art et d’histoire des vallées d’Aure et du Louron a illustré ces propos dans les faits. Pour relever ce défi, l’association a judicieusement proposé de nouvelles pistes innovantes. Deux artistes vidéastes ont présenté leurs créations faites dans divers coins de France pour animer les rues et les façades. La présentation du festival des horizons numériques à l’abbaye de l’Escaladieu et de la muséographie numérique de Gargas-Nestploria ont démontré que le public venait naturellement quand on lui propose de vivre les patrimoines différemment.

 

La journée s’est terminée par un atelier du CETIR de Saint-Laurent de Neste qui a proposé de tester des technologies simples pour permettre aux visiteurs de rêver et d’être plus acteurs de leurs visites.
Région viticole d’excellence, le madiranais a accueilli les participants au château Montus pour le déjeuner. Une visite des caves et du château à permis de découvrir l’art du vin, magnifié par les confidences M. Alain Brumont.

 

Pour conclure la journée, une présentation-dégustation à la maison du vin  mis en valeur toute la saveur du terroir patrimonial de Madiran. Une journée très enrichissante, grandement appréciée de tous professionnels ou acteurs du patrimoine et du tourisme et qui offre de nouvelles perspectives. Une demi journée supplémentaire serait nécessaire pour tirer encore davantage profit des compétences des acteurs du territoire. L’association y réfléchi, c’est tout l’art de bien faire vieillir son vin !

 

Vous pourrez trouver très bientôt le compte-rendu de cette journée.

programme 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 3.0 MB

Retrouvez le programme complet et quelques photos de la précédente édition dans l'onglet Patrimoine Immatériel en haut à gauche