QUELLE MEDIATION POUR LE PATRIMOINE MONDIAL

Comment raconter un objet patrimonial inscrit sur la liste du patrimoine mondial ?

   A l’occasion des 20 ans du bien n°868 « Chemins de St Jacques de Compostelle en France » inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco, cette journée se propose d’interroger les ressorts nécessaires pour savoir dire, transmettre et partager la valeur universelle exceptionnelle d’un bien inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco. 

 

A l’initiative de Madame la préfète des Hautes-Pyrénées, et des maires de Gavarnie et Gèdre-Gavarnie, la fin de matinée de cette journée sera dédiée à la pose de la première pierre du centre d’évocation de Gavarnie sur le bien « Chemins de Compostelle en France » qui installera sa scénographie dans l’ancien presbytère de l’église Saint Jean-Baptiste de Gavarnie.

 

Durant l’après-midi, au travers d’interventions et de 3 ateliers de réflexion, seront explorés les enjeux de la mise en récit d’un bien du patrimoine mondial. Comment transmettre et mettre en valeur le patrimoine mondial, comment expliquer à tous ce qu’est la valeur exceptionnelle universelle qui conduit à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial. 

 

Comprendre les critères et attributs de l’inscription, analyser la composition du bien en série et le choix des monuments, décrypter la représentativité de la valeur universelle exceptionnelle portées par ses diverses composantes, sont les étapes essentielles qui peuvent conduire à sa correcte valorisation auprès des publics. Qu’il s’agisse d’une exposition, de communication, d’un projet pédagogique, d’une conférence ou bien comme ici à Gavarnie d’un centre d’évocation des chemins de Compostelle, que transmettre de ce patrimoine exceptionnel et exemplaire, parfois en danger ?