Le Moyen Âge encore présent

Naturellement, quand on est attaché à son pays, à son territoire, on est fier de son ancienneté. Le premier devoir de tous les défenseurs du patrimoine est de sauvegarder ce qui est le plus ancien.

Nous avons en France la chance d’avoir un abondant patrimoine qui date du Moyen Âge.

 

Il est quelquefois très visible. Beaucoup de nos villes et nos villages arborent des églises du Moyen Âge, certains ont bien d’autres bâtiments de cette époque. Des milliers de châteaux et de fortifications de cette époque subsistent en France.

Ce patrimoine est quelquefois plus difficile à déceler. Des érudits, des chercheurs en ont trouvé la trace. A nous de le faire connaître. Sait-on que les rues, les places au centre de nos villes et de nos villages n’ont guère changé de place depuis le Moyen Âge ? C’est de cette époque aussi que date la plupart de l’équipement des nos rivières en biefs et moulins. Des artisans utilisent encore, ou redécouvrent des savoir-faire qui n’ont pas changé.

Le Moyen Âge est encore présent d’une autre façon autour de nous : il a été une grande source d’inspiration pour l’art et pour la construction au XIXème siècle, notamment pour les églises. Regardons avec sympathie et préservons ce patrimoine qui le mérite.

Par les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins, nous invitons les visiteurs à mieux connaître ce qui les environne, nous sommes fiers de leur montrer ce que nous faisons pour le patrimoine, et nous nous engageons publiquement à continuer car nous avons les connaissances et les techniques pour le faire !

 

Kléber Rossillon

Président de Patrimoine-Environnement,
Membre du comité de pilotage des

Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins

Dossier de presse JPPM 2015.pdf
Document Adobe Acrobat 7.7 MB